Personnages et lieux du film

LES SALARIES

Les 195 salariés en CDI de SavoirsPlus sont les acteurs de ce documentaire. Les interviews réalisées auprès de plus de 50 salariés ont permis de recueillir leurs ressentis, leurs points de vue et de choisir les messages complémentaires.

Des salariés volontaires lors des Comités de pilotage

« Ayant participé au Copil de La SADEL en 2018, ma participation au Copil SavoirsPlus était pour moi une évidence pour poursuivre les travaux sur la convergence, déclare Benjamin Bonzom, responsable de magasin à Rennes. Je retiens les échanges et la création de liens avec d’autres collègues de SavoirsPlus, soucieux d’être de réels acteurs de la création de la Scop. »

« Le Copil nous a donné la chance d’exprimer des décisions et de construire ensemble, qui ont permis d’aboutir à ce que nous commencerons le 17 février 2020 », se réjouit Priscilla Lambert, assistante approvisionnement pour l’entrepôt logistique de Loriol-sur-Drôme

Conseils d’administration

 « La détermination du Conseil d’Administration de la SADEL, coopérative de consommation (qui était composé des 5 organisations fondatrices) était forte. Il souhaitait que l’esprit des fondateurs puissent être porté par les salariés pour poursuivre cette passionnante aventure. »

LE BINOME PRESIDENT/DIRECTEUR GENERAL

Le choix de la transformation en Scop a été initié par le binôme Président/Directeur général de la Sadel puis voté par le Conseil d’Administration de la coopérative de consommateurs. Le binôme sortant Etienne Brémond et Patrice Moysan a permis de trouver les leviers pour mener à bien cette transformation.

Etienne Brémond : ancien instituteur, puis Directeur départemental de la MGEN avant de prendre la présidence de Sadel.

Patrice Moysan : ancien libraire avant de devenir Directeur Général de la Sadel puis Président Directeur Général de NLU et Lira.

Georges Lafarguette est à la tête de la Coopérative de l’Université Club-CUC à Paris lorsqu’il vient soutenir la Sadel pour son projet d’extension dans les années 80. Le destin des entreprises qu’il dirige (NLU et Lira) est dès lors lié à celui de Sadel puis du groupe SavoirsPlus : toutes opèrent sur le marché français de distribution de fournitures scolaires.

PARTENAIRE HISTORIQUE

LES MEMBRES FONDATEURS de la SADEL

Depuis l’origine en 1955, l’entreprise compte des membres fondateurs avec la FOL 49 (Fédération des œuvres laïques adhérente à la Ligue de l’Enseignement), la FEN (Fédération de l’Education nationale), le SNI (Syndicat national des instituteurs), la DDEN (délégués départementaux de l’Education nationale) et la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves).

Unis pour faire face à la primauté de l’enseignement catholique en Maine et Loire, les membres fondateurs favorisent la transformation en Scop et participent à l’élaboration du projet dans l’optique de garantir les fondements de leur engagement.

« Les associés doivent faire en sorte que l’intérêt collectif prime toujours sur toute autre considération », souligne Michel Briand, représentant le syndicat FSU, l’une des organisations fondatrices de la SADEL.

LES ENFANTS

La finalité du groupe SavoirsPlus est de permettre l’accès au savoir et de fournir le matériel nécessaire au monde de l’éducation.

Qu’est-ce que je sais ?

Enfants de l’école Henri et Yvonne Dufour à Trélazé

Qu’est-ce que le savoir ?

Enfants de l’école Grégoire Bordillon à Angers

« Je veux savoir » (Chanson avec paroles et musiques composées par Vincent Magnan)

Enfants du collège

LES LIEUX

18 Salariés Dépôt de 6 000 m2
32 Salariés Dépôt de 8 000 m2
90 Salariés Dépôt de 14 000 m2
Lira à Loriol Drôme
NLU à Monéteau Yonne
SADEL à Brissac Pays de la Loire

3 sites logistiques

5 magasins :

La Folye-Sadel à Vannes  

Sadel à Angers 

7 Salariés Magasin de 500 m2
21 Salariés Magasin de 1 000 m2
Librairie Contact à Angers

Sadel à Rennes

7 Salariés Magasin de 400 m2
15 Salariés Magasin de 550 m2
8 Salariés Magasin de 600 m2
Sadel à Nantes-Orvault  
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search