Le secteur de la librairie Papeterie

SAVOIRS PLUS

SavoirsPlus est spécialisé dans la distribution de papeterie, librairie, articles pour les loisirs créatifs, matériel éducatif, puériculture et fourniture de bureau. Son catalogue regroupe plus de 11 000 références en papeterie.

En 2019, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 52 millions d’euros. Le groupe réalise 80 % de chiffre d’affaires avec les professionnels (enseignants, éducateurs, crèches, centres de loisirs). Il emploie 220 salariés, dont 195 en CDI. Le groupe possède quatre magasins éducatifs ouverts au public, une librairie générale et trois entrepôts logistiques dans lesquels sont préparées les commandes expédiées dans toute la France.

Origines

La Sadel (Société Angevine d’Edition et de Librairie) existe depuis plus de 65 ans. Elle est née avec  une volonté commune des mouvements laïques. Dans les années 1950, FOL (Fédération des œuvres laïques), FEN (Fédération de l’Education nationale), SNI (Syndicat national des instituteurs), DDEN (délégués départementaux de l’Education nationale) et FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves) s’unissent pour faire face à la primauté de l’enseignement catholique en Maine et Loire.

Deux hommes, Albert Charleux et Elie Beaupère, contribuent à mettent en œuvre un projet militant : soutenir les instituteurs de l’école publique pour favoriser l’égalité des chances.

La Sadel sous l’impulsion de Claude Ménard, son PDG, se développe en prospectant les départements de l’Ouest (1968 à 1979) et connaît une progression de ses ventes au niveau régional (années 80). En mai 1985, la Sadel choisit de compléter et d’adapter son offre en proposant une librairie : Contact à Angers. Elle étend ensuite son activité sur le Grand Ouest au début des années 1990 par le biais d’un partenariat avec la C.U.C. (Coopérative de l’Université Club), première librairie scolaire de France. Ce partenariat avec la CUC permet à la SADEL de s’installer sur 3 000 m2 avec un outil moderne de travail en zone industrielle près d’Angers. C’est aussi dans ces années qu’un rapprochement commercial, informatique et de mutualisation des achats, voit le jour. Les sociétés CUC, NLU et SADEL avec des constructions juridiques différentes, entament des liens qui les amèneront à se structurer dans un même groupe pour affronter la concurrence et avoir une dimension nationale.

LE SECTEUR DE LA LIBRAIRE PAPETERIE SCOLAIRE sous forme COOPERATIVE en FRANCE

Dans les années 70, il existe dans le domaine de la librairie et de la papeterie scolaire, une douzaine de librairies coopératives sur le territoire français.

Dans les années 80, le projet d’une Union des librairies Coopératives échoue et certaines coopératives disparaissent.

En 1989, il ne reste plus que six coopératives de consommateurs dans la librairie et la papeterie scolaires dont la Sadel, coopérative de consommateurs implantée à Angers.

Dans les années 2000, elle fait partie des quatre coopératives scolaires ayant survécu à la concurrence. Au fil des années, la Sadel n’a cessé de croître et devient l’un des leaders français de la distribution de livres scolaires en s’implantant sur l’ensemble du territoire français.

Après les années 2015, l’attrait du statut Scop dans les librairies renaît ; une dizaine de librairies sous forme coopérative existent actuellement.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search